ANR ISDEEC

Le projet

Interaction entre Systèmes Dynamiques, Equations d'Evolution et Contrôle

est un projet ANR commençant le 1er janvier 2017 et finissant en décembre 2020.

Il porte le numéro ANR-16-CE40-0013.

Logo ISDEEC         Logo ANR

Ce projet a pour but l'étude qualitative de la dynamique de diverses classes d'EDPs et de certaines classes d'EDOs ayant une structure particulière. Ceci exige une expertise dans plusieurs domaines mathématiques : systèmes dynamiques, analyse des EDPs, théorie du contrôle, géométrie, analyse... alors que la tendance actuelle est à plus de spécialisation. Le but de ce projet est de créer et développer les interactions entre experts de ces domaines divers, afin d'approfondir notre compréhension de la dynamique des équations d'évolutions et d'explorer les nouvelles questions qui pourront surgir.

Le projet se découpe en quatre tâches :



Genevieve Raugel     

Principale initiatrice de notre projet ANR et surtout amie, Geneviève Raugel nous a quitté vendredi 10 mai 2019, après 19 mois de lutte contre le cancer.

Élève de l'École Normale Supérieure de Fontenay-aux-Roses de 1972 à 1977, puis attachée de recherche agrégée au CNRS, elle soutient sa thèse d'état en 1984 à l'université de Rennes sous la direction de Michel Crouzeix. Cette thèse porte sur la discrétisation des EDPs et des problèmes de bifurcation. La discrétisation du problème de Stokes par les éléments de Bernardi-Fortin-Raugel continue d'être utilisée et étudiée.

Les années 1985-1989 sont des années charnières pour Geneviève. Elle est d'abord affectée au CMA de l'École polytechnique puis au laboratoire mathématique d'Orsay. Surtout, elle change de thématiques de recherche après des discussions avec Jack Hale et se lance dans l'étude des EDP et des systèmes dynamiques de dimension infinie. Directrice de recherches à partir de 1994, elle étudie entre autres l'effet de perturbations, comme celles des domaines minces, sur les attracteurs globaux d'EDP, la dynamique des équations de la mécanique des fluides, la dynamique générique des EDP dissipatives ou des problèmes de convergence vers l'équilibre, par exemple pour l'équation de Klein-Gordon amortie. Ses chapitres de livres Dynamics of Partial Differential Equations on Thin Domains et Global Attractors in Partial Differential Equations resteront des références dans leur domaine.

Durant sa carrière, elle fût invitée à parler dans plus de 120 conférences ou séminaires internationaux. Depuis 2005, elle était éditrice en chef de la revue Journal of Dynamics and Differential Equations. Elle encadra 12 étudiants en thèse et encouragea de nombreux jeunes chercheurs.